Буква T. Словарь старинных европейских часовых мастеров и марок.

Материал из German242 база знаний по коллеционированию старинных часов
Перейти к: навигация, поиск

Данная статья о старинных часовых мастерах Европы, на французском языке. Статья из словаря старинных часовых имен, семейных часовых фирм, и ранних часовых марок.

Словарный формат подразумевает сжатые сведения об имени, происхождении, годах жизни или работы мастера-часовщика, а также о направлении деятельности его предприятия, и упоминании/нахождении старинных часов его авторства в музейных коллекциях.

Если Вы нашли заметку о мастере, который Вас интересует, можете скопировать ее и воспользоваться автоматическим переводчиком для перевода на русский язык.

Вы можете вернуться в Словарь старинных часовых имён и марок к остальным статьям.


TACCON HENRY Maître horloger et marchand genevois. S'établit à Constantinople en 1652.

TACCON JAQUES Maître et marchand horloger. Milieu du XVIIe siècle. Citoyen. S'associe avec Robert Legranden, 1652, pour travailler à Constantinople (Turquie). Part avec trois compagnons: Simon Martine, Gandoz et Henry Taccon neveu. Acquièrent 42 montres "à la turque" d'Antoine Arlaud.

TAFENSPURG BONIFACE En 1793 a garçon-pendulier chez David Pei ret-Jeanneret à la Brévine.

TAGAN JEAN Maître orfèvre genevois. Apprenti chez Pierre Ledamoisel en 1630.

TAIGAUX ISAAC Origiaire de Malleray, fils d'Isaac. Revoit en 1763 Lettre d'apprentissage de la veuve de Frédéric Hugenin maitre pendulier à La Chaux-de-Fonds.

TAILLARD VALERE, EIVADO Fabricants. Maison fondée par Louis Weber en 1925.

TALLANDE (TALLAN) GABRIEL Fils d'Abraham. Originaire du pays de Gex, Ain (France). Horloger. Reçu habitant de Genève en 1715.

TALON FRÈRES Horlogers. Mentionné à Genève en 1842.

TAM Marque genevoise enregistrée.

TANVOL THÉOPHILE Fils de Pierre. Originaire de Font-de-Veyle. Maître faiseur de boîtes et d'étuis. Reçu habitant de Genève en 1707.

TAPERNOUX JEAN ISAAC Horloger genevois. Seconde moitié du XVIIIe siècle.

TAPONNIER FR. Fabricant et marchand d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1862.

TAPPONIER JOSEPH Horloger genevois, probablement marchand. Vers la seconde moitié du XIXe siècle. Montres fantaisies, pendentifs, mouvements à ponts, échappements à cylindre. Mentionné à Genève dès 1857.

TARAVEL JN RENÉ Maître orfèvre et horloger genevois. Apprenti chez Jean Noel Le Jeune en 1631.

TARDY Boîtier. Construit des boîtes en or, décorées d'émail et pierres. Seconde moitié du XIXe siècle à Genève.

TARDY JOSEPH-MARIE Directeur de l'atelier de Jean-Antoine Lépine et Sr. Perrier, maître horloger à Gex (Ain, France). Vers 1754.

TARDY LUCIEN Horloger, joaillier. 1920-1940. Mentionné à Genève.

TARDY RENÉ Horloger, bijoutier. Fin du XIXe, début du XXe siècle. Montres-bijoux et de forme. Dépose un brevet pour une montre avec monture se fixant sur un doigt ou dans une boutonnière en 1911. Mentionné à Genève vers 1910

TARGE JEAN-DAVID Fabricant d'horlogerie. Fin du XVIIIe siècle à Genève.

TARTARA Marque genevoise enregistrée.

TATTET ZACHARIE Fils de Jacques. Les Verrières, comté de Neuchâtel (Suisse). Horloger. Reçu habitant de Genève en 1772.

TAUBERBITSCH 1880-1910. Montres pour les marchés espagnol et sud-américain.

TAUCHBACH JACOB Travaille en 1780 chez Gédéon Langin, fabricant de ressorts de pendules à La Chaux-de-Fonds.

TAVAN ANTOINE (Genève 1749-1836). Né à Aouste près de Crest (France). Maître horloger privilégié. Reçu habitant de Genève en 1778. Promoteur de la fondation de l'École d'Horlogerie de Genève. S'associe avec Jean-Jacques Jeanrenaud et Jacques Chevandier, de 1791 à 1794. Présente une série de 12 échappements pour montres de poche dont plusieurs de son invention en 1805. Perfectionne en 1825 une montre à secondes mortes indépendantes, à deux corps d'engrenage et à deux aiguilles, une à secondes coulées, l'autre à secondes mortes au centre, avec commande par poussoir avec arrêt à volonté. Expose à Genève en 1828 un chronomètre à secondes indépendantes avec un échappement qui pouvait se passer d'huile pour fonctionner. Cet échappement dit à patte d'écrevisse est de son invention ainsi qu'un chronomètre de marine à échappement à force constante. Reçoit le ler prix au Concours de Chronométrie de l'Observatoire de Genève en 1819, pour une montre à secondes courantes et balancier compensateur.

TAVAN HENRI-AUGUSTE Fils de Paul. "Etablisseur" d'horlogerie. 1816-1861. Horloger. Mentionné à Genève en 1860.

TAVAN PAUL (Genève 1784-1835). Fils d'Antoine. Horloger et poète.

TAVANNES WATCH CO. Fabricants. Mentionné à Genève dès 1920.

TAVELLE EDMOND Horloger. Mentionné à Genève en 1860.

TEC. Marque genevoise enregistrée.

TECNICIA S.A. Fabrique d'horlogerie et commerce. « Tec », « Nicia » marques enregistrées en 1917. Montre-bracelet dame, Art Déco.

TELLIER FRANÇOIS-LOUIS Fils de Louis ou Jean-Baptiste. Grandson (Suisse). Maître bijoutier. Reçu habitant de Genève avec ses deux fils, en 1791.

TEMERAIRE Marque genevoise enregistrée, de Boîtes de Montres, Geneva Watch Case, Co.

TEMPOR WATCH M.F.G. & CO., GRIMME & CO Ancienne Maison SchwabLoeillet. Fabricants. Rachète, en 1908, le brevet de Charles Funk, d'un cercle d'emboîtage permettant d'ajuster un mouvement de montre suisse dans une boîte américaine. Construisent des montres franc-maçonniques triangulaires en or et argent avec mouvement rond ou mouvement triangulaire. Mentionné à Genève 1924.

TEOLET (THEOLET) ANTOINE Fils de Louis. Lézan, Languedoc (France). Horloger. Reçu habitant de Genève en 1739.

TEROND ANTOINE Marchand et fabricant d'horlogerie. Mentionné à Genève dès 1851.

TEROND CROISIER & CIE. Fabricants d'horlogerie genevois. 1830 environ.

TEROND FRÈRES Horlogers. Début du XIXe siècle.

TEROND RAVIER & CIE Marchands et fabricants d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1851.

TEROND, ALLIER & BACHELARD S'associent de 1820 à 1845 environ. Dès 1828, la raison sociale devient Alliez, Bachelard et Terond Fils. Spécialisés en montres à musique, montres à répétition, montres squelette. Mouvements de genre classique et à ponts. Travaillent spécialement pour l'Italie, la France et l'Espagne. Les noms sont parfois intervertis.

TEROND, RALLIAND (OU RALLIARD) & CIE. Montres à répétition. Dès 1840 environ. Exportent en Italie et Espagne. Mentionné à Genève dès 1831.

TERRASSE LOCLE-GENEVE Marque genevoise enregistrée.

TERROT & THUILLIER Maîtres horlogers et penduliers. 1735-1750. Montres de grande qualité avec boîtes en or, décorées d'émail et porcelaine. Leur signature figure sur une pendule religieuse à sonnerie des quarts à la demande.

TERROT PH. & FAZY Fabricants d'horlogerie à Genève. 1767-1780. Spécialisés en montres à double boîte, en or trois couleurs décorées de portraits de femmes, montres squelette, mouvements de qualité moyenne. Exportent principalement en France et en Espagne.

TERROT PHILIPPE (1696-Saconnex Suisse 1781). Fils d'Antoine. Originaire du Ponten-Royans en Dauphiné (France). Maître horloger. Réfugié en 1700. Reçu habitant de Genève en 1732. S'établit à Genève où il se marie en 1738. S'associe avec Jean Pierre Thuillier de 1735 à 1750. Signe plusieurs montres émaillées.

TERROUD VICTOR Horloger. Mentionné à Genève en 1860.

TERROUX & FILS (JAQUES & ETIENNE) Maîtres orfèvres, graveurs et marchands d'horlogerie. Créent leur raison sociale en 1748 à Genève. Fondent en 1750, avec Henry Belot (marchand orfèvre), une société de commerce avec la Martinique.

TERROUX & RAVIER Horlogers genevois. Vers 1800.

TERROUX ABRAHAM Fils de François. Maître horloger genevois. 1695-1736.

TERROUX ABRAHAM THÉODORE Fils de François. Maître horloger genevois. Membre du comité de la Société des Arts en 1776 et 1777. Milieu du XVIIIe siècle. Sa signature figure sur une montre de style Louis XV avec boîte guillochée. Le mouvement est de bonne qualité, richement décoré et fini.

TERROUX ABRAHAM Fils d'Abraham Théodore. Apprenti horloger en 1768 à Genève.

TERROUX BERNARD Fils de Jean. Cornus, Rouergue (France). Compagnon orfèvre. Reçu habitant de Genève en 1763.

TERROUX ELISABETH Fille d'Abraham. Peintre sur émail. (Genève 1759-1796). Apprentie chez J.-F. Favre. Signe: "E. Terroux", "Elisabeth Terroux peintre par elle-même", "Elisabeth Terroux pinxit", "EH Terroux", "Terroux".

TERROUX ETIENNE Fils de Jean. Orfèvre en grosserie chez André Machon. Devient Maître en 1710. Reçu habitant de Genève en 1720.

TERROUX FRANÇOIS (Genève 1664-1743). Fils de Gabriel. Apprenti horloger chez Jean-François Lachis en 1677. Maître en 1684. Choisit pour les boîtes et les coqs de ses montres de grands émailleurs tels les Frères Huaud et Jean André.

TERROUX FRANÇOIS L'AÎNÉ (Genève 1729-1784). Fils de Pierre André, maître horloger. Signe une montre en or, 20 carats et émail peint datée du 2.12.1779, à répétition à toc des quarts.

TERROUX JACQUES Fils d'Etienne. Apprenti graveur en 1739 à Genève.

TERROUX JEAN Maître et marchand joaillier, d'origine française, Orange, (France). S'établit à Genève en 1705.

TERROUX JEAN FRANÇOIS (Genève 1729-1781). Fils d'Abraham Théodore. Maître horloger.

TERROUX JEAN Horloger. Mentionné à Genève en 1861.

TERROUX LOUIS L'AÎNÉ (Genève 1770-1848). Maître horloger. La signature figure sur une montre datée de 1789. Montres à boîtier émaillé et en or trois couleurs, montres squelette, à répétition.

TERROUX LOUIS-F.-AB. Marchand et fabricant d'horlogerie Mentionné à Genève en 1857.

TESSE JEAN-FRANÇOIS Réfugié français naturalisé et habitant rière La Chaux-de-Fonds. Cité en 1768 comme faiseur de chaînes de pendules, puis comme apprenti de G. Langin, faiseur de ressorts.

THALLER LOUIS Émailleur. Mentionné à Genève en 1860.

THARIN VICTOR Émailleur. Mentionné à Genève en 1870.

THE RHONE WATCH & CO. Fabricants. Mentionné à Genève en 1924.

THERMINDEX Marque genevoise enregistrée.

THEROND FILS Fabricants d'horlogerie genevois. 1831-1833.

THEVENAU Horloger et échappementier. Travaille pour Duverdrey & Bloquel. Modifie un échappement hélicoïdal à dégagement rectiligne géométrique, appliqué ensuite sur quelques pendulettes de voyage, en 1914.

THEVENAZ CH.-L. Fabricant d'horlogerie. Mentionné à Genève dès 1835.

THEYSSEIRE JEAN Fils d'Étienne. Originaire du Dauphiné (France). Horloger. Reçu habitant de Genève en 1775.

THIÉBAUD FILS E. Montres simples et compliquées. Spécialisé dans les chronomètres. Présent à l'Exposition nationale de Genève, Mentionné à Genève en 1896.

THIERRY E. Fabrique de montres. Montres en argent, montres en or soignées garanties 3 ans sans variation, montres en or de 8 à 15 rubis, montres se remontant sans clef, chronomètres or, pendules de Paris. Toujours un grand assortiment à choisir. Maison à Genève, Londres et à Paris. Vers 1866.

THIERRY EVODIE Atelier d'horlogerie Mentionné à Genève en 1866.

THIERRY LOUIS Mentionné à Genève en 1861.

THIERRY-DROZ ET CIE. Fabricants et marchands d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1862.

THIERS PIERRE de Louis. Originaire du Dauphiné (France). Orfèvre. Reçu habitant de Genève en 1745.

THIL & MOTTU Fabricants et marchands d'horlogerie. Mentionné à Genève 1828-1831.

THIL CH.-L. Fabricant d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1830-1835.

THIL-PATTEY CH.-LOUIS Fabricant et marchand d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1857.

THILL & CIE. Fabricants et marchands d'horlogerie depuis 1831 à Genève.

THOMAS Aiguilles de montres Mentionné à Genève en 1835.

THOMAS (F) Etablisseur d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1828-1831. Montrespendentifs décorées d'or et d'émail. Exporte en Angleterre et en Orient.

THOMAS DAVID Horloger. Mentionné à Genève en 1860.

THOMAS HENRY (De Londres). Second tiers du XVIIIe siècle. Montres simples et à répétition, boîtes repoussées, montres avec châtelaine.

THOMAS JEAN-MICHEL Horloger genevois. Seconde moitié du XVIIIe, début du XIXe siècle.

THOMASSIN B. Maître orfèvre genevois. Fin du XVIIe siècle. Réfugié "en champ" provenant de Troyes (France).

THOMBET JEAN-PIERRE Horloger genevois. Vers 1668.

THOMEGAY MARC (Genève 1679-1729). Fils d'Abraham. Maître horloger. Apprenti chez son frère en 1689.

THOMEGUEX Etablisseur d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1828-1831.

THOMEGUEX (TOMEGUEX) PIERRE Fils de Pierre-André. Originaire du Pays de Gex (France). Maître horloger. Apprenti chez Pierre Duet en 1675. Reçu habitant de Genève en 1696. Forme: Aymé Christ en 1702, Louis Lossier en 1706 et Jean Pierre Delor en 1750.

THOMEGUEX ABRAHAM Fils d'Abraham. Apprenti horloger chez Jaques Cartier en 1680 à Genève.

THOMEGUEX FRANÇOIS Apprenti horloger chez Pierre Ferlitte de 1691 à 1695 à Genève.

THOMEGUEX ISAAC Maître horloger. Forme François Gervais en 1722 et David Bourdillon en 1727.

THOMEGUEX JACQUES Fils d'Abraham. Originaire de Gex, Pays de Gex (France). Maître horloger. Reçu habitant de Genève en 1710.

THOMEGUEX JEAN Fils d'Abraham. Bretigny, Pays de Gex (France). Maître horloger. Reçu habitant de Genève en 1686. Forme Édouard Gaudy (fils de Marc) en 1693.

THOMEGUEX JEAN-MARC Fils de Marc. Bretigny, Pays de Gex (France). Horloger. Reçu habitant de Genève en 1708.

THOURON JACQUES (Genève 1749-Paris 1789). Peintre sur émail. Apprenti chez P.F. Marcinhes de 1764 à 1768. S'établit à Paris où il s'associe, en 1775, avec J.F. Favre, afin d'exécuter des bijoux. Devient peintre de Monsieur. Forme plusieurs élèves dont: Jacques Saint-Ours et Marc-Théodore Bourrit.

THUILLIER Horloger genevois. Seconde moitié du XVIIIe siècle.

THUILLIER (THUILIER) ISAAC Fils de Pierre. Ménars-la-Ville, près de Blois (France). Horloger. Reçu habitant de Genève en 1712.

THUILLIER JEAN ANTOINE Fils de Jean Pierre. Maître horloger genevois. S'associe avec son père jusqu'à la mort de celui-ci. Forme Gaspar Bréman en 1760. Ferme la société en 1768.

THUILLIER JEAN PIERRE (Genève 1696-1768). De Paris. Fils d'Isaac. Maître horloger. Reçu habitant et marié en 1722. S'associe avec Philippe Terrot de 1735 à 1750. Reçu bourgeois en 1760. S'associe avec son fils Jean Antoine.

THURY Horloger genevois. Vers 1800.

THURY MARC Professeur de physique genevois. Début du XXe siècle. Publie un article sur l'étude du spiral en Invar.

TIEBIGER (FIEBIGER) EMILE Fabricant. Boîtes et mouvements de montres. Marque genevoise enregistrée en 1889, puis la raison sociale devient A. Hüning, Genève.

TIERCY GEORGES Né en 1886. Professeur et Directeur de l'Observatoire de Genève à partir du 1er janvier 1928. En 1929, avec Raoul Gautier, il propose au Conseil d'État de la République et Canton de Genève la création d'un nouveau "Bulletin de marche" réservé aux chronomètres de poche de petit format (jusqu'à 38 mm). Publie en 1930 un livre sur "l'Observatoire de Genève 1772-1850-1930" et une rétrospective sur la limite du temps valable pour l'admission au Concours d'Horlogerie de 1842.

TIERCY JULES Horloger. Mentionné à Genève en 1860.

TIERQUE JACQUES-LOUIS Né à Genève. Fils de Pierre. Originaire de Russin (Environs de Genève) Horloger privilégié. Reçu habitant de Genève en 1749.

TIFFANY Genève. Fabricants d'horlogerie compliquée très soignée. Dès 1888. En 1907, la maison n'existe plus. Cette maison appartenait à Tiffany & Co N.Y.

TIFFANY & CO New York. Bijoutier, orfèvre et créateur de boîtes de montres. On trouve sa trace à Genève en 1888.

TILLIER PAUL Lapidaire genevois. Fabrique des boîtiers en cristal de roche. Première moitié du XVIIe siècle.

TIMEKEEPER ROMAN & CO. Horlogers genevois. 1880. Montres de bonne qualité et avec complications, chronomètres.

TIMING & REPEATING WATCH Fin du XIXe siècle à Genève. Fabrique d'horlogerie. Crée un chronographe, rattrapante et compteur simplifié, de qualité moyenne. Montres à répétition et à quantième perpétuel avec spiral en palladium, destinées au marché nord-américain.

TISSOT & GOUNOUILHOU LOUIS De 1842 à 1870 à Genève. Montres extraplates et de grande qualité, montres Bagnolet de différentes dimensions. Leur signature figure sur une montre carrée à répétition des quarts, de 2,5 cm x 1,2 cm.

TISSOT ABRAM-LOUIS Horloger pendulier à la Sagne en 1783

TISSOT D. Monteur de boîtes. Mentionné à Genève en 1844.

TISSOT DAVID Pendulier à La Chaux-de-Fonds. Cité comme fugitif en avril. TISSOT

TISSOT FRANÇOIS Horloger. Mentionné à Genève vers 1815.

TISSOT FRÈRES Monteur de boîtes. Mentionné à Genève en 1828.

TISSOT JAMES Horloger genevois. Signe des montres destinées au marché nord-américain. 1840-1880.

TISSOT JEAN-MARIE Horloger. Mentionné à Genève en 1862.

TISSOT L. & CIE. Fabricants d'horlogerie. Marques enregistrées en 1880; marques "Skirmirher Regel" enregistrée en 1893 et "Indures en 1894 Mentionné à Genève en 1874-1909.

TISSOT LOUIS Né en 1731 à Genève. Horloger.

TISSOT M. & CIE. Fabricants et marchands d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1857.

TISSOT M. & V. Fabricants d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1857-1861.

TISSOT ULRICH Fabricant et marchand d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1866.

TISSOT-DAGUETTE,ABRAM Achète en 1727 dans les montes des biens d'Isaac Brandt dit-Grieurin des roues de gros horloge ou de tourne-broche. Cité comme pendulier en 1751 et 1754.

TISSOT-EMETAZ Fabricant et marchand d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1866.

TITUS Marque genevoise enregistrée. Solvil et Titus présentent en 1962, après 12 ans de recherches, la pendulette la plus moderne du monde de l'époque, entièrement électronique s'appelant "Soltronic". Cette pendulette ne comporte aucune pièce mobile et est exposée à "Montres et Bijoux" en 1962, à la Foire de Bâle en 1963, et fait l'objet de publicité dans le journal Suisse d'Horlogerie de la même année.

TOLLOT DOMEINE Apprenti orfèvre chez Pierre Dutil en 1631 à Genève.

TOLLOT PIERRE (Genève 1671-1742). Apprenti horloger chez Antoine II Arlaud en 1685. On trouve sa signature sur une montre oignon à réveil en argent.

TOMBET CHRISTOPHE Fils de Jean-Antoine. Originaire du Pays de Gex (France). Horloger. Reçu habitant de Genève en 1744.

TOMBET LOUIS Fils de Nicolas. Originaire de GexMagny (France). Maître horloger. Emploie N. Prodon. Reçu habitant de Genève en 1707.

TOMEGAY (THOMEGUEX) CLAUDE (Genève 1685-1730). Apprenti horloger chez Jacob Rocheteau en 1698. Forme Gabriel Gentil (fils de Simbert) en 1707.

TOMEGUEX Marchand d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1844.

TOMPION THOMAS (1639 - 1713) Un des horlogers anglais qui contribua à établir la célébrité de l'horlogerie anglaise au XVIIIe siècle. Il fut l'un des premiers à construire des montres à balancier-spiral. Associé à la fin de sa vie avec George Graham.

TORIANI P. & CIE. Faiseur de pierres d'horlogerie. Creux-de-St-Jean (Genève). Déposent, en 1902, un brevet pour les césures, machines à polir les pierres fines.

TORNOS Marque genevoise enregistrée.

TOTAL Marque genevoise enregistrée.

TOUCHET JACQUES Fils de Bernard. Originaire de Béarn (France). Compagnon horloger. Reçu habitant de Genève en 1744.

TOUCHON & CO. Fabricants d'articles d'horlogerie et de bijouterie. Sécheron, Petit-Saconnex (Genève). Marque genevoise enregistrée en 1907. Construction très soignée. Fusionnent avec la maison Agassiz Watch Co. S.A. et fabriquent des montres extraplates en 16' 1/2, 17/12, 15/12, 10/12, voire même 10'9/ 12. Ce dernier mouvement, fixé dans son propre boîtier, peut être enfermé dans une pièce de 20 dollars. Travaillent pour Tiffany. S'associent avec la maison Wittnauer, sous la nouvelle raison sociale: Wittnauer & Cie, fabrication de montres et de pièces détachées, en 1921. Mentionné à Genève en 1920 et 1924.

TOUCHON MARIE DEMOISELLE Négociante en articles d'horlogerie et bijouterie. Marque « Touchon » enregistrée le 23.5.1901, puis transmise à Wittnauer et Cie.

TOULOUZE (TOULOUSE) DAVID-JEAN-LOUIS Fils de Louis. Genève. Emailleur. Reçu habitant de Genève en 1765.

TOURELLES Marque genevoise enregistrée.

TOURNAIRE Manufacture de montres genevoise. Première moitié du XXe siècle. Montres de qualité moyenne.

TOURNARRE CLAUDE (GLAUDE) Horloger et serrurier à Neuchâtel-ville. Cité de 1517 à 1550.

TOURNIER JEAN-PIERRE Maître horloger genevois. Vers 1700.

TOURNIER PIERRE-ETIENNE Apprenti horloger chez Henri-Gabriel Collation en 1771 à Genève.

TOURRON (TORON) JEAN-JACQUES Fils de Pierre. Originaire de Rouergue (France). Orfèvre. Reçu habitant de Genève en 1744.

TOURTE (TOURTRE) JEAN Fils de Pierre ou Jacques. Originaire du Dauphiné (France). Monteur de boîtes. Reçu habitant de Genève en 1710.

TOURTE-WESSEL Orfèvre-bijoutier. Mentionné à Genève en 1828.

TRACHSEL PAUL Fils de Jacob. Monteur de boîtes. Reçu habitant de Genève en 1790, avec son fils Jean Marc.

TRAUTTEUR AMÉDÉE Fabricant et marchand d'horlogerie. Mentionné à Genève 1860.

TRAZ (DE) G. Emailleur genevois, ancien élève de la classe d'émaillerie à l'Ecole des Arts Industriels, fondée en 1892.

TREMBLEY DANIEL Maître horloger genevois. Milieu du XVIIIe siècle. Montres simples et à répétition.

TREMBLEY DAVID (Genève 1716-1786). Fils de Jean Louis. Maître horloger. Marié en 1745. Montres à répétition.

TREMBLEY JEAN LOUIS (Genève 1681-1756). Maître horloger. Montres oignon de styles anglais et hollandais à deux aiguilles.

TREMBLEY JEAN-BAPTISTE Maître horloger genevois. 1691. Sa raison sociale figure sur un acte notarié.

TREMOLET FRANÇOIS-LOUIS Fils de Paul. Originaire de Chancy, environs de Genève (Suisse). Horloger. Reçu habitant de Genève en 1754.

TRÉMY FRANÇOIS-AMI Ouvrier en 1775 de Gédéon Langin, maître faiseur de ressorts de pendules à La Chaux-de-Fonds.

TRESSOR (TRESSER) DANIEL Originaire de Nérac (France). Orfèvre. Reçu habitant de Genève en 1703.

TREZAL JEAN Maître orfèvre genevois. Apprenti chez Ami Deneria en 1626.

TRIBOLET JEAN-FERDIAND Décédé à Genève en 1722, fils de Maurice, neveu et apprenti de Josué Sibelin, horloger à Neuchâtelville. Reçu en 1713 dans la Compagnie des Favres, Maçons et Chappuis.

TRIBOULET HENRI Horloger. Mentionné à Genève en 1860.

TRIBOULET SAMUEL Né à Genève. Fils de Jean. Horloger. Reçu habitant de Genève en 1787.

TRIDENT Marque genevoise enregistrée.

TRIMOLET Fabricant d'horlogerie. Mentionné à Genève en 1828-1835.

TRIMOLET FRANÇOIS-LOUIS Horloger genevois. 1775-1791.

TRIOLET MAURICE Né en 1663, décédé en 1704, fils de Ferdinand, frère de Barbe qui épousa Josué Sibelin. Notaire et horloger à Neuchâtelville.

TRISSAC J.-F. HORLOGER Mentionné à Genève en 1860.

TRIUMPH, ROSKOPF PAT. MCH 10'68 J.T'.S. &. CO. Marque genevoise enregistrée.

TROLL AIMÉ JULIEN (Genève 1781-1852). Peintre sur émail très réputé. S'associe avec Jean-Louis Richter en 1828. Spécialisés dans la décoration de boîtes de montres et tabatières à scènes lacustres, champêtres, paysannes, montagnardes et portraits. Travaillent ensemble encore en 1838.

TROLL DANIEL-ISAAC Peintre sur émail. Apprenti chez J.T. Perrache en 1766 à Genève.

TROLLET FILS Horloger. Mentionné à Genève en 1860.

TROLLIET LOUIS Horloger et marchand genevois vers le milieu du XIXe siècle. Montres décorées avec émail et gravures.

TROT Fabricant d'horlogerie. 1790-1820 environ. Sa signature figure sur un document sur lequel il est mentionné qu'il importe de Besançon une machine pour l'horlogerie.

TROT & MEGEVAND Fabricants d'horlogerie genevois vers 1790.

TROUITTE LOUIS & MOURIER Fabricant de montres simples et à répétition. 1re association: Dan Trouit Mourier de 1775 à 1780 environ. 2e association: Trouit et Mourier, de 1780 à 1790 environ à Genève.

TRUAN R. ADRIAN Commerce de bijouterie et d'articles d'horlogerie. Petit-Saconnex (Suisse). "CJ" Marque genevoise enregistrée le 25.2.1918.

TSCHAGGENY CHRISTIAN Serrurier et horloger, fils d'un armurier-horloger, de Thoune, il s'établit à Bienne vers 1684, puis à La Neuveville où, en 1688, il fut nommé « gouverneur » des horloges de la ville. Plus tard, il se fit pendulier et devint un marchand de pendules fort en vue. Dans la suite, il se rendit à Neuchâtel où il fut reçu bourgeois en 1731.

TSCHIFFELI JEAN-EMANUEL Originaire de La Neuveville, cet horloger alla s'établir en 1760 à Berne où il mourut le 11 mars 1795, à l'âge de 75 ans.

TUDOR Marque créée par Blumenthal Isaac en 1906. Reprise en 1926 par Philippe Hüther de Colombier, et rachetée en 1936 par Hans Wilsdorf comme sous-marque Rolex. Le logo original était une rose devenue en 1973 une armure. Une déclaration personnelle de M. H. Wilsdorf introduit les montres Tudor pour dames et pour messieurs:n"Depuis plusieurs années, j'ai étudié la possibilité de fabriquer une montre que nos concessionnaires puissent vendre à un prix plus bas que nos montres Rolex et qui soit digne de la même confiance traditionnelle. "Je décidai donc de fonder une société à part, en vue de fabriquer et de vendre cette nouvelle montre. Cette société se nomme: Montres Tudor S. A. "Nous avons, mes collaborateurs et moi, suivi l'introduction de ce nouveau modèle avec beaucoup de soin. Nous nous sommes rendu compte qu'il avait dépassé de loin nos espérances. "Les instructions que j'avais données, désirant que la montre Tudor Prince soit une montre parmi les meilleures et puisse se vendre à un prix moyen, avaient été scrupuleusement observées. Pour son prix, c'est une montre de toute grande classe. Des experts impartiaux, de hautes personnalités de l'industrie horlogère que j'ai consultés aux différents stades de l'évolution de Tudor ont été unanimes à confirmer ce jugement. Ainsi, je décidai que la Tudor Prince méritait de partager avec Rolex deux avantages exclusifs: le fameux boîtier étanche Oyster et le mécanisme à "Rotor" Perpetual. "Tudor, par une sélection de choix, met à la disposition des dames, des montres non étanches et non automatiques, la montre étanche Oyster et la montre étanche et automatique Oyster Princess. Pour les Messieurs, il y a la Tudor Oyster et la Tudor Oyster Prince (étanche et automatique). "Ceci, je pense, est la preuve de la confiance que nous avons dans cette nouvelle montre. Je suis fier d'en donner moi-même la garantie. "

TULONT ET CIE Fabricants d'émaux. Mentionné à Genève en 1870.

TULOUT (TULONT) JEAN-CLAUDE Fils de Jean-François. Paris (France). Émailleur. Reçu habitant de Genève en 1777.

TULOUT JULIE (VE) Émailleuse. Mentionné à Genève en 1860.

TUNNEL Marque genevoise enregistrée.

TURIN DANIEL Apprenti horloger chez J. Viollier en 1657.

TURQUET THOMAS Chimiste, émailleur, réfugié à Genève. Invente vers la fin du XVIe siècle de nouveaux procédés pour l'émaillerie, découvre de plus belles couleurs et donne un nouvel et merveilleux élan à cette branche de l'art industriel genevois.